Fête de l’Indépendance : Lancement et inauguration de plusieurs projets de développement à Inezgane-Ait Melloul

Inezgane (préfecture d’Inezgane-Aït Melloul)  – Plusieurs projets de développement ont été inaugurés ou lancés au niveau de la préfecture d’Inezgane-Aït Melloul, et ce à l’occasion de 66è anniversaire de la fête de l’Indépendance.

Ainsi, le gouverneur de la province d’Inezgane-Ait Melloul, M. Ismail Aboulhokouk et la délégation l’accompagnant, a procédé au lancement des travaux de construction d’une unité de proximité au niveau de l’hôpital provincial, dédiée au diagnostic et traitement des enfants et femmes enceintes, en situation de vulnérabilité.

Financée dans le cadre de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) pour un montant global de 1,7 millions de DH (MDH), cette unité sera opérationnelle d’ici dix mois.

A la commune Dcheira El Jihadia, le gouverneur a lancé les travaux de construction du projet de qualification des quartiers sous équipés, pour une enveloppe budgétaire de 28 MDH.

Le responsable territorial a aussi inauguré le complexe communal Ahmed Najib El Bahaoui, qui sera érigé sur une superficie de 930 m2.

D’un coût global de 9,4 MDH, ce projet dédié aux jeunes, femmes et enfants, permettra d’enrichir les espaces culturels, et encouragera ces catégories à la création et l’innovation.

M. Aboulhokouk a aussi procédé au lancement des travaux de démolition et de construction du nouveau Centre de santé urbain « Tabarine » pour un coût global de 2,2 MDH.

Erigé sur une superficie globale de 1429 m2, le bâtiment se compose d’un espace d’accueil, deux salles de diagnostic, quatre salles d’attente, des infrastructures sanitaires, un espace vert et un parking.

Toujours à Hay Tabarine, le responsable territorial a procédé au lancement des travaux de construction du « Jardin Annahda » (3635 m2). Le projet, qui nécessitera un investissement de 1,8 MDH, vise le renforcement des espaces verts et de divertissement dans la ville.

Les travaux ont été lancés, aussi, pour un projet immobilier intégré sur une superficie de plus de 83.000 m2 et qui comporte 366 lots de terrains.

D’un coût global de 170 MDH, ce projet immobilier comprend notamment des services publics et privés, une mosquée et des commerces.