« African Lion 2022 »: Cérémonie au siège de l’Etat-Major de la Zone Sud à Agadir

Agadir, -Une cérémonie a été organisée mercredi au siège de l’Etat-Major de la Zone Sud à Agadir, à l’occasion de la 18ème édition de l’exercice « African Lion 2022 » en présence des représentants des pays participants.

Dans une allocution prononcée à cette occasion, le Général de Corps d’Armée, Belkhir El Farouk, Inspecteur Général des Forces Armées Royales (FAR) et Commandant la Zone Sud, a indiqué que « les deux derniers jours de chaque édition de l’Exercice African Lion constituent l’un des moments forts de cet événement.

Ils consacrent l’œuvre de toute une année de travaux de planification et de conduite d’une série d’activités à caractère militaire, voire même de la préparation de l’environnement d’engagement digne d’une coalition bien établie ».

« Les objectifs de l’édition 2022, sont atteints avec satisfaction », s’est-t-il félicité, notant que « l’Exercice African Lion, qui est aujourd’hui à sa 18è édition, est nait d’une volonté visionnaire de deux grandes nations, les Etats Unis et le Royaume du Maroc, visant à consolider leur coopération militaire, mais également à apporter une pierre à l’édifice de la prospérité et de la stabilité dans le monde ».

« A l’heure ou beaucoup de questions se posent quant au contexte géopolitique actuel marqué par un manque de visibilité sécuritaire et économique de par le monde, l’Exercice African Lion défiant la pandémie de la COVID 19, s’érige d’année en année comme un exemple de coopération Nord-Sud, devenue primordiale à l’intégration de partenaires fiables, imprégnés des mêmes convictions », a-t-il souligné.

Pour sa part, le Général de Division américain Andrew Rohling, commandant la SETAF-AF, a souligné l’importance de cet événement, faisant part de sa satisfaction quant à l’atteinte des objectifs de l’exercice.

« African Lion 2022 » constitue une occasion d’échanger les expériences avec les pays partenaires et consolider la coopération militaire, a-t-il noté.

« African Lion » est un exercice interarmées combiné organisé chaque année par les FAR et les Forces Armées américaines.

L’édition de cette année qui se poursuivra jusqu’au 30 juin, connait la participation de 10 pays africains et internationaux, y compris le Maroc et les Etats-Unis, ainsi qu’une vingtaine d’observateurs militaires de pays partenaires dans les régions d’Agadir, Benguérir, Kénitra, Mahbès, Taroudant et Tantan.