Chtouka-Ait Baha: 350 MDH pour des projets d’assainissement liquide

Biougra (province de Chtouka Ait Baha) – Plus de 350 millions de dirhams (MDH) ont été alloués à des projets d’assainissement liquide au niveau de plusieurs communes relevant du province de Chtouka-Ait Baha.

Ces projets permettront d’améliorer les indicateurs de développement et les conditions de vie de la population au niveau de cette partie du territoire nationale.

Ainsi, l’accélération de la mise en place de ces projets au niveau des communes de Biougra, Ait Amira et Sidi Bibi a été au centre d’une réunion de travail présidée par le gouverneur de la province de Chtouka-Ait Baha, M. Jamal Khallouq, en présence du directeur régional de l’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE-Branche Eau) et les présidents des communes concernées.

A cette occasion, le Gouverneur de la province a mis en avant le rôle important de ces projets structurants dans le cadre du renforcement des services prodigués à la population, relevant que ces projets sont de nature à donner une nouvelle impulsion à la dynamique de développement dans ces communes.

Pour sa part, le directeur régional de l’ONEE a passé en revue l’état d’avancement de ces projets qui s’inscrivent dans le cadre du Programme National d’Assainissement Liquide et d’Epuration des Eaux Usées (PNA), qui a consacré plus de 47 MDH pour le renforcement de ce service au niveau de la ville de Biougra.

Des projets similaires sont en cours de réalisation dans les communes d’Ait Amira et Sidi Bibi en vue d’accompagner les mutations sociales et économiques.

S’agissant de la commune d’Ait Amira, quelque 182 MDH ont été alloués à la réalisation de la première tranche de ce projet structurant.

Financé par le ministère de l’Intérieur et la commune et le Conseil de la région Souss-Massa, ce projet permettra d’insuffler une nouvelle dynamique à cette commune dans l’optique de lancer d’autres projets dans l’avenir.

A Sidi Bibi, tous les moyens ont été mobilisés pour accélérer la réalisation de la première phase du projet d’assainissement liquide au centre et plusieurs quartiers de ce centre.

Plus de 120 MDH ont été alloués au projet de réalisation de la première tranche de ce grand projet, à travers la création de plusieurs équipements, une station de traitement des eaux usées commune avec la commune d’Ait Amira, ainsi que le réseau de connexion du centre de la commune et des douars avoisinants.