Chtouka-Aït Baha : forte mobilisation pour le contrôle des prix et l’approvisionnement des marchés

Biougra -La commission mixte de contrôle au niveau de la province de Chtouka-Aït Baha multiplie les opérations visant le suivi des prix et de la qualité des produits alimentaires dans les différents marchés à travers la province, notamment à l’approche du mois sacré de Ramadan.

Dans ce cadre, la commission a effectué, lundi, à Biougra, une tournée au niveau de différents points de vente, afin de s’arrêter sur l’état d’approvisionnement en produits alimentaires et de grande consommation, ainsi que la qualité et les prix de ces produits mis à la vente par les commerçants.

A cette occasion, il a été procédé à la sensibilisation des commerçants sur l’impératif de veiller sur la propreté et l’hygiène des commerces, et sur la salubrité et la fraicheur des produits alimentaires et les conditions de leur stockage, et ce dans un souci majeur de préserver la santé des consommateurs.

Cette tournée s’inscrit dans le cadre des visites de terrain que la commission effectue, de façon régulière, afin de contrôler les marchés relevant de la province, dans le but de suivre l’état d’approvisionnement en produits alimentaires ainsi que les prix et la qualité des produits.

Dans une déclaration à la MAP, Rachid Amazouz, chef de service de contrôle de la qualité des produits alimentaires à la délégation provinciale de la santé, a indiqué que la commission mixte provinciale et les commissions locales effectuent des tournées pour le contrôle des prix et le suivi de l’état d’approvisionnement des marchés locaux au niveau de la province.

« L’offre des produits mis à la vente dépasse largement la demande au niveau des marchés et magasins commerciaux, relevant de la province », a-t-il assuré.

Composée notamment de représentants des autorités locales, de l’Office National de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) et de la délégation du commerce et de l’industrie, cette commission provinciale veille principalement sur le contrôle de la qualité des produits frais, le suivi de l’état du cheptel et volailles, et l’état des équipements de réfrigération pour les commerçants de poisson, de viande et de produits périssables, outre la sensibilisation des commerçants aux prix.

Elle œuvre aussi pour lutter contre toutes les pratiques impactant négativement le pouvoir d’achat des citoyens, notamment la spéculation et le monopole.